Oeuvre Falret

Peut-on concilier santé mentale et vie professionnelle ?

table ronde fondation falret mardi 14 mars

La FONDATION FALRET réalise une campagne de sensibilisation à la santé mentale. A cette occasion, un baromètre a été réalisé avec l’Institut IPSOS, dont les résultats seront discutés lors d’une table ronde mardi 14 mars 2017.

 

En 2016, la FONDATION FALRET proposait un premier baromètre avec l’Institut IPSOS afin d’évaluer les perceptions des Français sur la santé mentale. Cette année, elle renouvelle son étude en analysant plus spécifiquement le sujet de la santé mentale au sein de l’environnement professionnel.

Quelques tendances dégagées du baromètre FONDATION FALRET / IPSOS 2017 :

 

  • Pour 7 français sur 10, les problèmes de santé mentale ont un impact négatif sur la situation sociale et professionnelle
  • 74 % des français pensent même que les personnes souffrant de maladies mentales sont davantage en échec professionnel
  • 76 % d’entre eux pensent que les employeurs ne permettent pas aux salariés qui souffrent de problèmes de santé mentale d’être accompagnés et aidés sur leurs lieux de travail


L’intégralité de ces résultats sera disponible sur le site de la FONDATION FALRET à partir du 15 mars 2017.

 

Quelques chiffre sur la santé mentale et le milieu professionnel

(source : Dossier de Presse des SISM 2017)

Selon l’OMS, Les problèmes de santé mentale sont devenus l’une des principales causes d’absentéisme au travail et de retraite anticipée. La récession économique actuelle et ses effets sur le marché du travail vont probablement aggraver les problèmes d’emploi et de qualité de la vie chez les personnes atteintes de troubles mentaux et leur famille.

  • 8 Français sur 10 estiment que la souffrance au travail a augmenté ces dernières années
  • La dépression sera en 2020 la 2ème cause de maladie et d’incapacité après les maladies cardio-vasculaires
  • Les problèmes de santé mentale sont l’une des principales causes d’absentéisme au travail et de retraite anticipée
  • Le taux d’emploi des personnes souffrant de troubles psychiques courants s’élève à plus de 60 %
  • Le taux d’emploi des personnes souffrant de troubles psychiques graves se situe lui entre 45 et 55 %
  • Seulement 48 % des salariés de moins de 30 ans ont confiance en leur avenir professionnel

L’entreprise a aujourd’hui un rôle à jouer en participant à la prise de conscience de l’importance de la bonne santé mentale et physique de ses salariés au travail, et à la nécessité de la préserver par des actions de prévention.


Les résultats complets du baromètre FONDATION FALRET / IPSOS 2017 sur les perceptions des Français de la santé mentale, notamment en milieu professionnel, seront disponibles sur le site www.fondation-falret.org à partir du 15 mars 2017.

Inscription  pour assister à la Table Ronde

Mardi 14 mars 2017 de 14h30 à 18h00
Mairie du 15ème
31 Rue Peclet, 75015 Paris
Salle Vaugirard